UNION SPORTIVE GOMMEGNIES CARNOY : site officiel du club de foot de GOMMEGNIES - footeo

HISTOIRES DU FOOT 2.......ll

1970 

17 juin
Le match du siècle oppose l'Allemagne à l'Italie 


Mené 1-0 par l’Italie jusqu’à la dernière minute, l’Allemagne parvient à égaliser lors des arrêts de jeux et emmène la demi-finale vers la prolongation la plus dantesque de l’histoire du foot. Alors qu’il s’est déboîté l’épaule à la 67ème, Franz
Beckenbauer revient sur le terrain sans pour autant faire de la figuration. Pendant les deux mi-temps de prolongation, les équipes vont multiplier les attaques et inscrire cinq buts. Finalement, alors que l’Italie rejoint le Brésil en finale, c’est Beckenbauer qui entre dans l’histoire et devient le Kaiser.

21 juin
Le Brésil garde le trophée Jules Rimet 


Doté d’une équipe exceptionnelle, le Brésil
rafle pour la troisième fois le titre de champion du monde en battant l’Italie 4 à 1. Le trophée Jules Rimet, du nom du fondateur de la Coupe du monde, leur est alors définitivement remis. Il restera à jamais au Brésil et sera remplacé par la Fifa World Cup qui va encore d’équipe en équipe.

 

 

 

1974 

22 juin
Match fratricide en Allemagne


Au sein du groupe 1, lors du premier tour de la
Coupe du monde, le territoire allemand voit s’affronter ses deux équipes : RFA et RDA. La surprise vient de la victoire de la RDA qui arrive ainsi en tête du groupe devant la RFA. Ainsi les deux équipes accèdent au second tour mais c’est finalement l’Allemagne de l’ouest qui se distinguera en remportant sa seconde Coupe du monde face aux Pays-Bas.

1977

7 février
Première sélection de Maradona


A 16 ans, le joueur de
football Diego Maradona est sélectionné dans l'équipe d'Argentine pour un match contre la Hongrie. L'Argentin sera par la suite sélectionné 88 fois dans l'équipe nationale et en deviendra le capitaine. En 1986, Maradona et ses équipiers remporteront la Coupe de monde de football au Mexique.

1 octobre
Pelé fait ses adieux au football en marquant son 1281ème but


Edson Arantes Do Nascimento, alias Pelé, tire sa révérence au Giant Stadium de New York. Engagé par le "Cosmos" de New York afin de populariser le football aux Etats-Unis, il dispute son ultime match lors d'une rencontre amicale contre son ancienne formation brésilienne, le club de Santos. Pelé compte à son palmarès : 1 281 buts en 1 363 matchs officiels ; une partie de huit buts ; cinq de cinq ; 31 de quatre ; 89 coups du chapeau et 186 doublés.

1978

21 juin
Le Pérou laisse passer l'Argentine


Dernier match du groupe 2 dans le second tour de la
Coupe du monde, le face à face Argentine – Pérou déterminera le finaliste. En effet, si l’Argentine, pays organisateur, gagne le match avec plus de quatre buts d’avance, elle devancera le Brésil. Menant 2-0 à la mi-temps, l’Argentine est sur la bonne voie. Elle concrétise alors ces espoirs en inscrivant quatre buts de plus en 22 minutes, tandis que le gardien péruvien en encaisse autant que sur l’ensemble du tournoi... Face au climat pesant instauré par le dictateur totalitaire Videla, le scepticisme gagne les observateurs. Peu importe, l’Argentine accède à la finale et battra les Pays-Bas pour obtenir son premier titre de champion du monde.

1982

21 juin
Le Cheik et l'arbitre


A
Valladolid, le match de poule qui oppose le Koweit à la France ne semble pas avoir beaucoup d’enjeux. Pourtant, le Cheik Fahid Al-Ahmad Al-Sabah n’est pas décidé à voir son équipe perdre. Si celle-ci a tenu tête à la Tchécoslovaquie, il n’y a pas de raison qu’elle se fasse dominer outrageusement par la France. C’est pourtant ce qui se produit malgré toute la bonne volonté de l’arbitre qui refuse coup sur coup trois buts français. Mais le quatrième est incontestable. C’en est trop pour le Cheik qui descend sur la pelouse et demande à ce que le but soit retiré… L’arbitre, sous les regards médusés des joueurs et des spectateurs, s’exécute face à la fougue et la générosité du frère de l’Emir. Au final, le Koweit n’en sera pas moins crucifié par les Bleus (4-1).

1982

25 juin
L'Allemagne et l'Autriche jouent à la passe à dix


Dernier match de poule du premier tour pour le groupe B lors de la
Coupe du monde 1982, l’Autriche et l’Allemagne de l’Ouest s’affrontent pour une place au second tour. Ou tout du moins, elles devraient s’affronter. Mais pour les deux équipes, le calcul est simple : si l’Allemagne gagne 1-0, elle est qualifiée au détriment de l’Algérie. Quant à l’Autriche, ce score lui assure également une place au deuxième tour. Certes, il serait injuste de s’arranger pour éliminer l’Algérie qui a battu la RFA quelques jours plus tôt, mais ce serait tellement plus simple. L’Allemagne inscrit rapidement un but puis… plus rien. Les joueurs se passent le ballon. L’arrangement n’est certes pas officiel mais flagrant. La FIFA décidera de ne plus permettre de tels comportements : dorénavant, les derniers matchs de poule seront joués simultanément.

4 juillet
Schumacher agresse Battiston


L’Allemagne et l’équipe de Platini s’affrontent dans une demi-finale palpitante quand le Français Battiston se présente la balle au pied devant le gardien allemand
Schumacher. Ce dernier ignore alors le ballon pour aller télescoper le Français de plein fouet. Agrémentant cette attaque d’un coup de coude en plein visage, Schumacher laisse Battiston à terre, inanimé. Tandis que celui-ci est envoyé en urgence à l’hôpital, le gardien ne reçoit même pas un avertissement, laissant aux français le sentiment d’une profonde injustice. Au-delà de ce triste événement le match sera captivant et verra dans les prolongations les Bleus mener 3-1 avant d’être rejoint au score. Finalement, l’Allemagne accédera à la finale après la première séance de tirs aux buts de l'histoire de la Coupe du monde.

11 juillet
Troisième titre pour l'Italie


La "Squadra Azurra" rejoint le Brésil dans le cercle des pays ayant empoché trois Coupe du monde de football. Au vu de son début de parcours difficile, sa victoire 3-1 face aux Allemands est quelque peu inattendue. Auteur du premier but sur une tête plongeante, Rossi fut le véritable moteur de l’équipe pendant la seconde partie de la compétition.

1985

29 mai
Le drame au stade du Heysel


Lors de la finale de la
Coupe d'Europe des clubs champions, retransmise en direct dans toute l'Europe, les tribunes du stade de Heysel (Bruxelles) se transforment en champs de bataille mortel. Les affrontements entre les supporters de Liverpool et ceux de la Juventus de Turin feront 39 morts. Dans la bousculade, des corps sont piétinés et écrasés contre les grilles. Le match a quand même lieu : la Juventus l'emporte grâce à un penalty de Michel Platini, qui ignore la gravité du drame. Il refusera de revenir sur la pelouse du Heysel.

 

 

 

 



1986

26 février
Première sélection nationale de JPP


Alors qu'il joue depuis peu au FC Bruges, l'attaquant français Jean-Pierre Papin est sélectionné pour la première fois en équipe de France pour un match amical contre l'Irlande du Nord. Jusqu'en 1995, il participera 54 fois à la formation nationale et sera élu ballon d'or en 1991. Jean-Pierre Papin mettra fin à sa carrière en 1998.

21 juin
La France victorieuse du Brésil


Après avoir éliminé les Italiens tenants du titre en huitième de finale, les champions d’
Europe livrent un match titanesque face à la prestigieuse équipe du Brésil. Menés 1-0, les Bleus reviennent au score grâce à Platini et tiennent lors des prolongations. Puis vient la séance de tir aux buts où le meneur de jeu rate son tir. Mais deux brésiliens subissent la même déconvenue et donnent ainsi la victoire à la France. Malheureusement, en demi finale, les Français se casseront à nouveau les dents contre l’implacable équipe allemande.

22 juin
La main de Dieu et le but du siècle


Alors qu’en ce début de deuxième mi-temps le score entre l’Argentine et l’
Angleterre est encore vierge, Maradona tente une tête. Trop loin, c’est en fait de la main qu’il marque. Le 10 argentin se défendra de ce geste en parlant de la "main de Dieu". Mais le joueur génial, qui va mener son équipe à la victoire finale, ne s’arrête pas là. Cinq minutes plus tard, il part de son camp pour clouer la défense anglaise avec une suite de dribles et de feintes. Il trompe ensuite le gardien et inscrit le "but du siècle". L’Argentine remportera quelques jours plus tard sa deuxième Coupe du monde en battant l’Allemagne 3-2.

1987

12 août
Cantona en Equipe de France


en
Equipe de France et avoir Le joueur de football Eric Cantona gagne à 21 ans sa première sélection internationale, contre l'Allemagne. Il deviendra champion de France avec l'Olympique de Marseille (1989). Il partira en Angleterre en 1992 où il sera élu meilleur joueur du championnat d'Angleterre par les joueurs (1994) et par la presse (1996). Il mettra fin à sa carrière en 1997, après avoir été sélectionné 45 fois marqué 20 buts.

1989

Zinédine Zidane joue en Première division pour la première fois


Zinédine Zidane débute sa carrière professionnelle. Son premier match en Première division l'oppose au FC Nantes, au stade de la Beaujoire.

 

 

 



1989

15 avril
Tragédie au stade de Sheffield


95 personnes périssent écrasées ou étouffées contre les grilles du stade Hillsborough de 54 000 places à Sheffield (Grande-Bretagne). Les incidents se sont produits lorsque quelque 2000 supporters ont tenté de forcer l'entrée pour assister à la demi-finale très attendue de la Coupe d'Angleterre opposant les équipes de Liverpool et de Nottingham Forest.

1990

8 juin
Les Lions Camerounais terrassent l'Argentine


Affrontant le pays tenant du titre pour le match d’
ouverture de la Coupe du monde, les Lions camerounais créent la surprise en l’emportant sur l’équipe de Diego Maradona. Oman-Biyik inscrit le but de la victoire sur une tête plongeante et lance un parcours étonnant qui se terminera en quart de finale face à l’Angleterre. Un autre club africain dominera les champions du monde lors de l'ouverture d'une coupe : les Sénégalais en 2002...

CONTACT CLUB

usgcfoot2@laposte.net